A la fin de son 6ème mois, un bébé peut commencer à consommer des aliments solides faciles à écraser et à cuisiner. Commencez par des légumes tels que la pomme de terre, le giraumon, le chouchou et la carotte.

Lors de la préparation, ne rajoutez pas de sel et de poivre : il est important que votre enfant connaisse les saveurs naturelles des fruits et légumes.

N’introduisez certains légumes allergènes comme la tomate et le poivron qu’à partir de 1 ½ ou 2 ans seulement, afin d’éviter des allergies.

Certaines plantes (comme les brèdes) sont mauvaises pour la digestion chez l’enfant, car elles peuvent causer des coliques ou des diarrhées.

Jusqu’à ses 1½ ans, évitez de donner à votre bébé des fruits comme le kiwi, le citron et l’ananas.

Il est préférable d’introduire les fruits à partir du 9ème mois seulement, car les fruits sont très sucrés et bébé peut développer un goût trop prononcé pour le sucre.

Ce n’est qu’à l’âge de 5 ans que votre enfant peut commencer à manger des fruits à coque tels que la cacahuète (pistas), la pistache, les amandes, et les noix de cajou : ceux-ci peuvent en effet créer différentes allergies, ou alors risquent de provoquer une asphyxie.

© www.parents.mu