La grossesse chez la femme diabétique est considérée comme une grossesse à risque. Si vous souffrez de diabète, votre grossesse peut cependant se dérouler sans complication, à condition que votre taux de glycémie soit bien régulé. Ceci passe par un contrôle sur les aliments que vous consommez et votre mode de vie.

Les aliments à éviter

Il est conseillé d’éviter de consommer des glucides en grande quantités. Les pommes de terre, le riz, le pain, la banane et l’arouille sont des aliments riches en glucides dont vous devez contrôler les quantité. Lorsqu’ils sont digérés, le glucose présent dans ces aliments produit de l’énergie et augmente votre taux de glycémie (sucre dans le sang).

De même, évitez au maximum la consommation de bonbons, friandises et autres boissons gazeuses. Ces produits contiennent des quantités tellement élevées en sucre, qu’il est difficile de les contrôler.

Contrairement aux idées reçues qui font croire que les jus de fruits en brique sont bénéfiques pour vous, il est conseillé de les éviter car il est difficile d’estimer leur teneur exacte en sucre. Mangez plutôt des fruits ou choisissez du pur jus de fruits à 100 %, toujours avec modération. Vous pouvez opter pour la confection de vos propres jus, ou encore mieux passer uniquement à l’eau, fidèle alliée des futures mamans.

Quels aliments privilégier ?

Avoir le diabète ne signifie pas systématiquement éliminer complètement vos apports en glucides, mais plutôt de les consommer en petites quantités. Le mieux est de répartir vos repas en 6 petits plats afin d’éviter un apport en glucides trop importante d’un seul coup.

Les vitamines A, C et E sont des antioxydants importants pour les femmes enceintes. Vous pouvez les retrouver dans le beurre, le jaune d’œuf, l’avocat, les épinards, le chou, le chou-fleur, la carotte, la mangue, le cresson et les produits laitiers.

Privilégiez le riz brun et la farine brune (brown rice, la farine di blé) qui contiennent des fibres et des acides gras qui sont bénéfiques.

Mangez des légumes, et si vous le souhaitez, vous pouvez même les incorporer dans vos omelettes, dans la sauce de vos pâtes ou encore dans vos soupes. Il est aussi conseillé de consommer de la margose, du patol ou du chouchou : ces aliments contiennent des fibres solubles, qui aident à évacuer les excès de toxines, de sucre et de sel présents dans le corps.

Les protéines sont très importantes pour les femmes enceintes, mais quand vous préparez des plats à base de viande ou de poulet, pensez à bien enlever la peau et le gras et à bien les faire cuire afin d’éliminer les risques de toxoplasmose.

Que faire lorsqu’on mange à l’extérieur ?

Il est recommandé de privilégier des plats sains et faits maison. Ainsi, vous aurez un meilleur contrôle sur votre alimentation.

Si l’envie vous prend de manger à l’extérieur, vous pouvez tout à fait le faire. Néanmoins, afin d’éviter les excès, limitez les fast food, et optez autant que possible pour des restaurants offrant des plats sains et équilibrés.

Si vous êtes invité chez des proches, pensez à mesurer votre taux de glycémie après le repas. Vous pourrez ainsi ajuster vos prochains repas afin d’éviter les risques.

RelatedPost