Aujourd’hui commence la Semaine mondiale de l’allaitement maternel (World Breastfeeding Week), comme vous en avez probablement entendu parler dans les médias autour de vous. A travers plusieurs articles, infographies et vidéos, PARENTS.MU va aussi couvrir cette semaine mondiale afin de mieux conscientiser les nouveaux et futurs parents sur les bienfaits de cette pratique qui, bien planifiée, apporte de nombreux bienfaits pour l’enfant tout au long de sa vie.

World Breastfeeding Week, c’est quoi ?

Célébrée chaque année du 1er au 7 août, cette semaine afin d’encourager l’allaitement maternel et d’améliorer la santé des nourrissons dans le monde entier.

Elle commémore la Déclaration d’Innocenti signée en août 1990 par des responsables politiques, l’OMS, l’UNICEF et d’autres organisations pour protéger, promouvoir et encourager l’allaitement maternel.

Pourquoi l’allaitement maternel est-il si important ?

Selon l’UNICEF, l’allaitement maternel est “la meilleure façon de fournir aux nourrissons les nutriments dont ils ont besoin”. L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) recommande quant à elle l’allaitement maternel exclusif dans l’heure qui suit la naissance et de la maintenir pendant les 6 premiers mois. Cet allaitement maternel exclusif aide les jeunes enfants à grandir, à prévenir la malnutrition, à favoriser le développement du cerveau et à réduire le risque de surpoids.

Comme nous l’explique la nutritionniste Divya Poorun dans notre vidéo,  la première tétée stimule la production de colostrum (également appelé «premier vaccin» du nourrisson), liquide fournissant des anticorps vitaux et un renforcement de l’immunité contre les maladies infectieuses. L’allaitement protège également l’enfant contre la diarrhées et des maladies respiratoires, entres autres.

Par ailleurs, de nombreuses études ont aussi démontré que la pratique de l’allaitement maternel est aussi bénéfique pour la maman car elle prévient l’incidence de cancers du sein ou des ovaires, et réduit les risques d’hypertension.

Photo : Flickr

La situation dans le monde

Dès les premiers moments de la vie d’un enfant, l’allaitement peut faire la différence entre la vie et la mort. Mettre les nouveau-nés au sein dans la première heure de la vie pourrait éviter 823000 décès par an. Lorsque les communautés sont confrontées à un accès limité à l’eau potable et aux services de santé de base, l’allaitement garantit une source de nourriture sûre, nutritive et accessible pour les nourrissons et les jeunes enfants.

S’il est avéré que l’allaitement maternel présente ces avantages évidents, de nombreux enfants ne profitent malheureusement pas de cette pratique. À l’échelle mondiale, seulement environ deux nouveau-nés sur cinq sont mis au sein dans l’heure qui suit la naissance – et seulement 40% des enfants de moins de six mois sont exclusivement nourris au sein.

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles certaines femmes sont incapables de commencer et de continuer à allaiter avec succès : le manque d’accès aux soins, aux conseils et au soutien dont elles ont besoin de la part des professionnels de la santé; l’accès trop facile aux substituts au lait maternel alors qu’elles peuvent allaiter…

L ‘UNICEF et l’OMS appellent à davantage d’actions et d’investissements dans un certain nombre de domaines, que PARENTS.MU publiera sur Facebook cette semaine, car l’allaitement maternel est en effet pour les nourrissons la meilleure occasion de bien grandir.