Dossier : Sommeil

Troubles du sommeil chez l'enfant

Il peut arriver que votre enfant ait du mal à dormir ou fasse des cauchemars. C’est tout à fait normal, car ce n’est que vers l’âge de 3 ou 4 ans qu’il fera la distinction entre le rêve et la réalité. Mais, il arrive aussi que votre petit bout ait certaines peurs et craintes avant de se coucher.

Comprendre le sommeil de votre petit

De 2 à 5 ans, votre enfant a besoin de 11 heures de sommeil par jour et une sieste de 2 heures en journée suffit. Les petits bouts de cet âge se couchent généralement entre 19 heures et 21 heures et se réveillent entre 6 heures 30 et 8 heures. Vous aurez surtout l’impression que votre enfant a le même rythme de sommeil que vous.

Vous devez aussi savoir que votre petit passe par des phases de terreurs nocturnes ou de cauchemars. Les terreurs nocturnes durent entre 1 et 20 minutes. Il peut se réveiller brutalement ou en sueur aux alentours de 1 à 2 heures du matin. Toutefois, il est recommandé de le laisser se rendormir seul, tout en ayant un œil attentif sur lui.

D’autre part, les cauchemars qui sont de mauvais rêves qui surgissent pendant la phase de sommeil paradoxal. Si votre petit fait des cauchemars, il est très difficile pour lui de se rendormir. Ce sont des épisodes normaux, et cela ne doit pas vous inquiéter. Bien souvent, il s’agit d’angoisses et des peur que l’enfant extériorise la nuit. Un peu de patience, au fil du temps, votre enfant fera la distinction entre l’imaginaire et la réalité, ce qui l’aidera à mieux appréhender ses cauchemars.

Les peurs de votre enfant

Vous constaterez que l’expression de la peur chez un nouveau-né et chez d’un jeune enfant sont totalement différentes. Un nouveau-né a généralement peur des bruits et des mouvements, tandis qu’un jeune enfant a une peur plus imagée.

Vous remarquerez par ailleurs qu’entre 2 et 4 ans, votre petit aura peur des animaux comme les loups, les chauve-souris ou des mythes mauriciens comme le fameux « Bolom sounga » qui a causé larmes et angoisses durant notre enfance.

Vers ses 5 ans, votre enfant peut avoir peur du noir, des fantômes ou des monstres imaginaires. Les peurs de votre enfant peuvent être spontanées et parfois suggérées, car il arrive que vous transmettiez involontairement certaines peurs à votre petit.   

Quelques méthodes et astuces

Evitez les livres ou films aux histoires effrayantes

Ne le grondez pas et ne vous moquez pas de lui, même si ses peurs sont parfois farfelues

Optez pour une veilleuse ou une petite torche s’il a peur du noir

Parfois, un doudou peut l’aider à s’endormir paisiblement

Chantez-lui des berceuses ou racontez-lui des histoires aux fins heureuses

S’il fait un cauchemar, rassurez-le en l’accompagnant s’il souhaite vérifier sous son lit ou en fermant les fenêtres

Comment l’aider au mieux ?

Selon son âge, il existe plusieurs petites méthodes afin d’aider votre petit au mieux lorsqu’il rencontre ce type de troubles. Si vous souhaitez que votre tout petit fasse une nuit complète en toute tranquillité, vous devez dans un premier temps le rassurer et l’habituer à se rendormir seul quand il fait des cauchemars.

Beaucoup de parents mauriciens ont du mal à se faire à l’idée que leur enfant doit s’endormir seul, notamment après un cauchemar. Il est vrai que le lien parent/enfant se renforce quand vous dormez ensemble, mais il arrive que l’enfant profite de la situation, en refusant de dormir seul par exemple. Adoptez-vous une mauvaise pratique ? Il vous suffit de détecter les signes de peur chez votre enfant, ainsi vous aviserez en fonction de son comportement.

Conseils pratiques

Vous pouvez mettre une chaise à côté de son lit, et vous asseoir 5 minutes à ses côtés quand il fait des cauchemars

Rassurez-le, et laissez-le se rendormir seul même s’il se montre capricieux ou insistant

Faites-lui un câlin pour l’aider à se rendormir

S’il a un grand frère ou une grande sœur, vous pouvez les faire dormir ensemble. Mais attention, cela ne doit pas devenir une habitude, car plus tard votre enfant peut avoir du mal à dormir seul.

What else?

Tipizz, les tipis et tentes pour enfants “made in Mauritius̶... L'équipe de PARENTS.MU a rencontré Ashley, inventeur du concept Tipizz, et designer des produits Tentz et Tipizz. Pour ceux qui découvrent cette m...